« Se pouvait-il que je sois autiste ? » C’est la Journée nationale du syndrome d’Asperger (février 2018)

📢 À l’occasion de la Journée nationale du syndrome d’Asperger, célébrée en France  depuis quatre ans chaque année, le 18 février, voici un visuel que j’ai crée à partir d’un extrait de mon témoignage “Asperger et fière de l’être: Voyage au cœur d’un autisme pas comme les autres“, paru aux éditions Eyrolles  :round:

« Se peut-il que je sois autiste ? »

« Puis-je être Asperger sans le savoir ? »

« Et si j’étais aspie ? »

Ce sont des interrogations partagées par beaucoup d’adultes atypiques qui se retrouvent dans des différences de comportement, dans des spécificités sensorielles… Comme par de nombreux parents qui perçoivent que leur enfant n’est pas tout à fait ordinaire  :up:

Que faire pour vivre heureux quand on est hors norme, ou que son enfant l’est ?

Ce sera le thème de mon prochain livre,  à paraître en avril…


Très bientôt, la couverture…

 

Il sera bien différent des deux premiers opus, “Les Tribulations d’un Petit Zèbre. Épisodes de vie d’une famille à haut potentiel intellectuel” (paru en 2016) & “Asperger & fière de l’être. Voyage au cœur d’un autisme pas comme les autres” (paru en 2017) ; à commencer par le fait qu’il ne sera pas un témoignage :smile:

          
Cliquez pour ouvrir                   Cliquez pour ouvrir

 

🚩 voici sa présentation officielle ⤵

Certains enfants ne sont objectivement pas comme les autres. Leur comportement, leurs réactions, leur fonctionnement déroutent et interrogent leur entourage. L’atypisme de ces enfants qui n’entrent pas dans la norme peut également les faire souffrir s’ils ne sont pas compris, acceptés pour ce qu’ils sont et convenablement accompagnés durant l’enfance et l’adolescence.

L’objectif de ce livre est d’éclairer les parents ayant un ou des enfant(s) hors norme, et de les guider dans une approche résolument bienveillante. Comment accompagner un enfant qui, du fait de sa différence, ne peut trouver sa place à l’école, dans la fratrie ou avec ses pairs ? Comment aider l’enfant auquel on reproche d’être « trop » (trop sérieux, trop lucide, trop intelligent, trop intuitif) à ne plus être envahi par cette clairvoyance, à lâcher prise ? Comment reconnaître et faire valoir les qualités des atypiques pour les aider à développer une saine estime d’eux-mêmes ?

Au-delà de la question du diagnostic, Alexandra Reynaud répond à ces questions en considérant l’enfant et le parent comme des individus singuliers. L’étiquette d’hypersensibles, de dys, d’asperger, de précoce, importe peu. Comprendre et accompagner les enfants atypiques, c’est aussi reconsidérer les normes et assumer une différence qui à la fois rend vulnérable et enrichit.

 


💡 et par là, quelques articles du blog qui vous aideront à comprendre de quoi il s’agit lorsqu’on parle de syndrome d’Asperger, cette forme particulière d’autisme :

• “Peut-on être à la fois surdoué & touché par le syndrome d’Asperger ?

Shutdown & meltdown autistiques, quand le besoin de repli sur soi se fait pressant

Avant, j’étais là ! Le syndrome d’Asperger faisait déjà partie de moi 

• “Rencontre avec Alexandra Reynaud : « Je suis Haut Potentiel & Asperger » (Marie-France, novembre 2016)

Chacun fait, fait, fait … c’qu’il lui plaît, plaît, plaît !

• “Rencontre avec Alexandra Reynaud, par Juliette Loiseau (Radio Notre Dame, avril 2017)

Dis-moi de quelle couleur tu es, je te dirai si tu es aspie…

Petites & grandes obsessions d’une Aspergirl

• “[VIDÉO] Tout savoir en une minute sur le syndrome d’Asperger (LCI, mars 2017)

Comment obtenir un diagnostic de syndrome d’Asperger en France ?

Adrian Monk, authentique portrait d’un adulte touché par le syndrome d’Asperger


💗 à noter qu’Amazon a crée une boutique “Autisme & syndrome d’Asperger” ↪ http://amzn.to/2Duv5rD

À propos de Alexandra Reynaud

Autiste Asperger avec très haut QI, diagnostiquée à 32 ans ◦˚ஐ˚◦ Blogueuse • Maman • Conférencière • Auteure aux éditions Eyrolles
Ce contenu a été publié dans Journal d'une Aspergirl, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à « Se pouvait-il que je sois autiste ? » C’est la Journée nationale du syndrome d’Asperger (février 2018)

  1. Vincent dit :
    Je suis autiste de haut niveau diagnostiqué moi aussi sur le tard, également haut potentiel et dyscalculique. Je n’ai pas entendu parlé de cette journée spéciale. Ça me met en colère :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)