Le label « autism friendly » vient de voir le jour en France (Taulkisme, novembre 2017)

C’est tout nouveau ❗

Il s’agit d’un label désormais disponible pour les entreprises, les associations, les commerces qui le demandent, sous certaines conditions bien entendu :hum:

Le label est le fruit de Taulkisme, une société d’ “accompagnement personnalisé“, comme on peut le lire sur son site.

Créée par Sylvaint Briant, lui-même autiste Asperger, la société propose / proposera du coaching, des formations, des conférences & des conseils d’adaptation au plan professionnel.

Et donc, aussi, un label qui porte le nom d’« autism friendly »  :^^:

Le Label Autism Friendly n’est pas simplement un autocollant à poser sur votre vitrine, il s’agit d’un engagement, une main tendue vers la différence pour qu’ensemble, nous fassions la différence !

 

Est précisé :

Le Label Autism Friendly, c’est avant tout :

  • une prise de conscience,
  • une envie d’aider,
  • voir l’inclusion comme une solution,
  • une ouverture vers les autres, peu importe cet autre.

 

Il est défini par ces 10 critères :

  1. Des procédures en présentielle qui peuvent être remplacées par du virtuel.

  2. Le livret d’accueil dans la structure qui intègre une section « différence et tolérance ».

  3. Des horaires de travail modulables pour diminuer les perturbateurs environnementaux.

  4. Un environnement du poste de travail adaptable aux exigences nécessaires du collaborateur (couleurs, luminosité notamment).

  5. La présence d’un référant handicap identifié nominativement et pouvant être contacté par tous collaborateurs.

  6. Le fonctionnement en mode projet intégrant des profils hétérogènes.

  7. La mise en place d’un « espace tranquillité » pour la décompensation des collaborateurs.

  8. La possibilité pour un manager de disposer d’une formation de sensibilisation à l’autisme intégrant une partie sur les outils et bons comportements.

  9. L’établissement d’une grille d’évaluation du collaborateur sur des critères métiers sans influence du comportement.

  10. L’existence d’une adresse email et d’un numéro de téléphone de contact pour les situations de malaise ou de gènes dans la structure.

 

L’idée, telle qu’elle est proposée, est de rendre le monde extérieur plus attentif aux besoins des personnes avec autisme, dans un dessein de société inclusive  :up:

Et ma foi, cela me semble être une très belle idée   :round:

Reste à voir si les gens joueront véritablement le jeu, & si les restaurants, commerces & sociétés diverses non seulement demanderont ce label (ça c’est relativement aisé), mais surtout, s’ils “penseront autisme“, si je puis dire…

C’est à dire s’ils modifieront des éléments tangibles pouvant être très perturbants pour les individus sur le spectre, ou s’ils se contenteront de trouver le label sympa & plutôt vendeur, sans plus d’implication que cela  :o

Car c’est toujours le risque avec ce type de désignations. Dans le monde du surdouement par exemple, on a vu fleurir tout plein d’établissements scolaires privés mettant en avant leur prétendue ouverture aux EIP (pour Enfants Intellectuellement Précoces)… avec dans l’immense majorité des cas, rien de concret.

Cela ne représentait qu’une jolie vitrine, & avait l’avantage d’attirer facilement les familles en recherche d’une école, d’un collège ou d’un lycée estampillée « EIP friendly », qui soit en mesure de comprendre & d’accepter l’atypisme de leur(s) enfant(s).

Alors certes il n’était pas question ici de label ou de charte, seulement d’auto-déclaration sans engagement particulier, ce qui facilité sans doute les abus.

Mais on peut raisonnablement craindre de voir apparaître un certain effet de mode avec l’engagement touchant à l’autisme, non suivi d’effet… à la manière du fameux green washing, pur procédé marketing  o.O

Pour ma part, j’aimerais que ceux qui demandent ce label « autism friendly » le fassent dans une conscience sincère de neurodiversité.

L’avenir nous le dira !  :fbhum:


🚩 de mon côté, je suis l’auteure de ces 2 livres témoignages parus aux éditions Eyrolles, en attendant le 3ème ouvrage, à paraître au printemps 2018 :

– “Les Tribulations d’un Petit Zèbre. Épisodes de vie d’une famille à haut potentiel intellectuel“, préfacé par Arielle Adda & le Dr Gabriel Wahl. Livre sur la douance ( = précocité intellectuelle, surdouement, zébritude, haut potentiel intellectuel, surefficience mentale ;) )

– “Asperger & fière de l’être. Voyage au cœur d’un autisme pas comme les autres“, préfacé par le Dr Laurie-Anne Sapey-Triomphe & postfacé par le Dr Laurent Mottron & sa doctorante, Pauline Duret. Livre sur le syndrome d’Asperger & le combo Haut Potentiel / Asperger. Un regard unique en France sur les liens entre TSA & haut potentiel intellectuel ❤

          
Cliquez pour ouvrir                   Cliquez pour ouvrir


:finger:  voici quelques articles du blog qui vous aideront à comprendre de quoi il s’agit lorsqu’on parle de syndrome d’Asperger, cette forme particulière d’autisme :

• “Peut-on être à la fois surdoué & touché par le syndrome d’Asperger ?

Shutdown & meltdown autistiques, quand le besoin de repli sur soi se fait pressant

Avant, j’étais là ! Le syndrome d’Asperger faisait déjà partie de moi 

• “Rencontre avec Alexandra Reynaud : « Je suis Haut Potentiel & Asperger » (Marie-France, novembre 2016)

Chacun fait, fait, fait … c’qu’il lui plaît, plaît, plaît !

• “Rencontre avec Alexandra Reynaud, par Juliette Loiseau (Radio Notre Dame, avril 2017)

Dis-moi de quelle couleur tu es, je te dirai si tu es aspie…

Petites & grandes obsessions d’une Aspergirl

• “[VIDÉO] Tout savoir en une minute sur le syndrome d’Asperger (LCI, mars 2017)

Comment obtenir un diagnostic de syndrome d’Asperger en France ?

Adrian Monk, authentique portrait d’un adulte touché par le syndrome d’Asperger


À propos de Alexandra Reynaud

Autiste Asperger avec très haut QI, diagnostiquée à 32 ans ◦˚ஐ˚◦ Blogueuse • Maman • Conférencière • Auteure aux éditions Eyrolles

Ce contenu a été publié dans Mieux vivre avec le SA, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le label « autism friendly » vient de voir le jour en France (Taulkisme, novembre 2017)

  1. La Girafe dit :
    ça paraît être en effet une super idée, pour les lieux sociaux comme pour les entreprises. Mais je crains qu’il y ait encore du chemin à faire pour la véritable compréhension (et l’acceptation) de l’autisme, que non il ne s’agit pas d’un caprice, et que oui on peut être hyper efficace si on travaille dans les bonnes conditions… Histoire à suivre, merci de l’info ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)