Rencontre avec Alexandra Reynaud, “Asperger et fière de l’être. Voyage au cœur d’un autisme pas comme les autres” (Radio Notre Dame, avril 2017)

Amis lecteurs j’étais hier à Paris pour répondre à l’invitation de Juliette Loiseau :)

La journaliste m’avait conviée à participer à son émission “Rencontre“, sur Radio Notre Dame, ce que j’ai accepté avec grand plaisir  :round:

La radio est vraiment un plaisir pour moi (quand je suis présente dans les locaux, j’entends. Car par téléphone c’est plus compliqué, il faut tendre l’oreille sans avoir aucun support visuel pour l’attitude de celle ou celui qui vous questionne… & c’est bien moins agréable).
Je trouve extrêmement reposant d’être dans cette ambiance d’isolement acoustique, dans un studio très protégé des sons de l’extérieur, comme dans une bulle (ce qui n’est pas le cas avec la télévision, qui implique beaucoup d’agitation & de bruits en tous genres…)  :love:

Petite parenthèse refermée !  ;)

Je venais donc parler de mon 2ème livre, Asperger & fière de l’être. Voyage au cœur d’un autisme pas comme les autres  :like:

Le bouquin, sorti la semaine dernière aux éditions Eyrolles, est préfacé par la docteur en neurosciences Laurie-Anne Sapey-Triomphe, & postfacé par le psychiatre Laurent Mottron & sa doctorante Pauline Duret  :)

Voici la présentation de l’émission :

Alexandra Reynaud

Auteur de “Asperger & fière de l’être. Voyage au cœur d’un autisme pas comme les autres” (éditions Eyrolles, 30 mars 2017), elle témoigne dans ce livre de son parcours de diagnostic, et ce syndrôme d’Asperger. Elle a précédemment écrit “Les tribulations d’un petit zèbre. Episodes de vie d’une famille à haut potentiel intellectuel” (éditions Eyrolles, 2016).

Vous pouvez retrouver Alexandra Reynaud sur ses deux blogs :
Les tribulations d’un petit Zèbre
Les tribulations d’une Aspergirl

Et également sur sa page Facebook.

Mon second livre sort aujourd'hui, toujours chez Eyrolles :

Et voici le podcast de l’émission radio du 04 avril 2017 :

  :finger: & en supplément, parce que je n’avais tout simplement pas eu le temps de la partager, entre mon billet sur la Journée mondiale de sensibilisation de l’autisme, l’article paru, également le 02 avril, dans le Dauphiné Libéré…

Et cette magnifique annonce d’audiences record pour le reportage “Surdoué, Haut Potentiel de souffrance ?” diffusé sur RTS le 29 mars dernier, & visible dans mon billet :

A ce propos, merci pour vos messages de sympathie !
Vous avez été nombreux à m’envoyer un petit mot pour me dire combien vous étiez touché(e)s de voir le zébrillon dans ce sujet  :^^:

Toute cette actualité a un peu étouffé cette interview, réalisée par Isa Lise, auteure de “Faire l’école à la maison” & du blog Apprendre avec bonheur : “Journée mondiale de l’autisme : Interview d’Alexandra, Asperger et fière de l’être” :

Voici le sommaire des questions :

1/ Tu viens de publier “Asperger et fière de l’être. Voyage au coeur d’un autisme pas comme les autres”, pourrais-tu nous dire à qui s’adresse ce livre?

2/ Pourrais-tu nous parler un peu de toi lorsque tu étais enfant? Quelle petite-fille étais-tu?

3/ Quelles sont les particularités qui ont accompagné ta vie de jeune fille?

4/ Alors que tu étais adulte, tu as découvert que tu étais Asperger. Pourrais-tu nous expliquer comment tu l’as su?

5/ Y a-t-il un ou plusieurs tests du net que tu conseilles ou au contraire que tu déconseilles, non pas pour obtenir un diagnostic, mais afin de poursuivre ou non une interrogation?

6/ Pourrais-tu préciser comment se déroule un diagnostic?

7/ Pourquoi ce sous-titre “un autisme pas comme les autres”. Pourrais-tu préciser à nos lecteurs pourquoi le syndrome Asperger n’est pas un autisme comme les autres?

8/ Le titre principal de ton livre est “Asperger et fière de l’être”, pourquoi es-tu fière d’être Asperger?

9/ Penses-tu que ta vie aurait été plus facile si tu avais su plus tôt que tu étais Asperger? Et si oui, pourquoi?

10/ Quels conseils principaux donnerais-tu aux parents d’enfants Asperger? D’ados Asperger?

Et un extrait de l’interview :

1/ Tu viens de publier “Asperger & fière de l’être. Voyage au cœur d’un autisme pas comme les autres“, pourrais-tu nous dire à qui s’adresse ce livre?
Mon ambition par ce livre est de déconstruire la montagne de préjugés qui accablent le syndrome d’Asperger, à commencer par celui (qui peut surprendre les connaisseurs tant il est absurde, mais qui est pourtant extrêmement répandu dans l’opinion publique) consistant à croire que les femmes Asperger n’existent pas ! J’en suis une et j’ai choisi de témoigner, de ne pas taire cette particularité. C’est la première fois en France qu’une autiste Asperger s’exprime seule, sans coauteur, sans parent, sans traducteur. Jusqu’à présent, les seules autobiographies d’aspies qui avaient vues le jour dans l’Hexagone étaient toutes, sans exception, signées d’hommes.
Le livre s’adresse à un public très large : tant aux personnes qui se questionnent pour elles-mêmes et/ou leur enfant, qu’aux autres, voulant comprendre de quoi il retourne lorsqu’elles entendent parler du syndrome d’Asperger.

2/ Pourrais-tu nous parler un peu de toi lorsque tu étais enfant? Quelle petite-fille étais-tu?
J’étais une enfant très en retrait, peu exploratrice de mon environnement, vraiment dans ma bulle. Peu communicante et sauvage, je refusais tout contact physique (faire la bise, donner la main à l’école étaient un calvaire). J’avais beaucoup de rituels, d’habitudes incontournables dont je ne sortais jamais, au plan alimentaire notamment. Une hypersensibilité aussi aux sons, aux odeurs. Je pense que mes parents n’ont pas eu la vie facile. Ils ont souvent eu à subir les réprobations et les leçons des autres, qui voyaient en moi une gamine mal élevée, pleine de lubies.
J’ai eu une enfance hors du commun, à plus d’un titre. Et c’est aussi sans doute ce qui m’a tenue éloignée de grands questionnements destructeurs, que d’autres aspies ont pu vivre dans la douleur, les amenant parfois vers des diagnostics erronés de psychopathie ou de schizophrénie.
J’ai vécu durant des années à l’étranger, auprès de parents expatriés plutôt originaux et patients. Et de fait, j’ai mis l’ensemble de mes innombrables bizarreries et difficultés à être parmi les autres, à comprendre les relations sociales, à « entrer dans le jeu » sur le compte de cette vie d’expat’. Je me sentais étrangère à tout, l’explication tombait sous le sens : j’étais une étrangère ! J’avais grandi dans d’autres cultures, avec d’autres références, c’était limpide et cela faisait sens.

[…] 8/ Le titre principal de ton livre est “Asperger et fière de l’être”, pourquoi es-tu fière d’être Asperger?
C’était un titre pour prendre à rebours la tendance française à voir dans l’autisme une déficience, une incapacité. Je voulais souligner dans ce livre qu’il n’y a pas de honte à être autiste Asperger, pas de drame, et que l’on pouvait mener une vie heureuse en se sachant aspie, et ne le cachant pas. J’ai voulu faire connaître dans ces pages le mouvement de neurodiversité, qui met en avant les différences de chacun, avec fierté.
De par mes deux blogs et les groupes de discussion dont je m’occupe, dont un dédié aux adultes Asperger, je constate régulièrement que des adultes diagnostiqués, ou en attente de diagnostic, vivent dans la peur d’être démasqués, et tremblent lorsqu’ils osent se risquer à un coming-out autistique, même auprès de leurs proches. Clamer cette fierté, surtout en cette journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, est aussi une façon de leur dire « Ne vous cachez plus, osez montrer qui vous êtes, parce que vous avez le droit d’être différent ».

POUR LIRE l’INTÉGRALITÉ des QUESTIONS / RÉPONSES :finger:  c’est ici !

À propos de Alexandra Reynaud

Autiste Asperger avec très haut QI, diagnostiquée à 32 ans ◦˚ஐ˚◦ Blogueuse • Maman • Conférencière • Auteure aux éditions Eyrolles

Ce contenu a été publié dans - MES LIVRES -, A la radio, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Rencontre avec Alexandra Reynaud, “Asperger et fière de l’être. Voyage au cœur d’un autisme pas comme les autres” (Radio Notre Dame, avril 2017)

  1. virginie dit :
    Radio notre dame n est elle pas tres tres a droite?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)