Rencontre avec Alexandra Reynaud : « Je suis Haut Potentiel & Asperger » (Marie-France, novembre 2016)

Rencontre avec Alexandra Reynaud : « Je suis Haut Potentiel & Asperger » En r’tard, en r’tard !!! Je suis un peu en r’tard comme scandait le Lapin Blanc :!:

Mais j’ai 2 excuses :roll: :

► je suis absorbée par les tous derniers jours d’écriture de mon prochain livre, qui sortira comme l’article vous le précise, en mars prochain (toujours chez Eyrolles). En attendant, il y a « Les Tribulations d’un petit zèbre – Épisodes de la vie d’une famille à haut potentiel intellectuel »  :fb;):

► j’ai tout de même partagé l’article sur les réseaux sociaux via ma page auteur Facebook, la page Facebook du blog, les comptes Twitter auteur & blog & la page Google Plus  :-)

Les Tribulations d'un Petit Zèbre, le livre du blog !

C’est pourquoi j’ai un peu moins culpabilisé de ne pas vous l’avoir posté ici même le soir de sa mise en ligne (le 24, en fin de journée)… Je ne vous ai tout de même pas abandonnés amis lecteurs, j’ai juste reporté de quelques heures le relais via les blogs  :fblol:

Alors je profite de ce dernier samedi de novembre pour enfin (!) en faire état très officiellement :)

  :finger:  à noter que l’article a, en l’espace de 24heures, été partagé depuis le site d’origine 384 fois au moment où j’écris ces lignes (ce qui est considérable, comparativement aux autres billets) :round:

Rencontre avec Alexandra Reynaud : « Je suis Haut Potentiel & Asperger »

Il s’agit d’un papier signé Isabelle Delaleu pour le magazine Marie-France : “Rencontre avec Alexandra Reynaud : « Je suis Haut Potentiel & Asperger »:up:

Je vous en copie/colle les premières lignes :

Depuis toute petite, Alexandra s’est toujours sentie différente, décalée. Elle n’a compris pourquoi qu’en découvrant, après 30 ans, qu’elle était à la fois HPI (Haut Potentiel Intellectuel, c’est-à-dire surdouée), et Asperger. Rencontre.

Vous avez découvert à plus de 30 ans que vous étiez HPI. Comment, et qu’est ce que cela a changé dans votre vie ?
C’est effectivement arrivé en faisant tester mon fils, sur les conseils de ma mère qui estimait qu’il était particulièrement précoce pour son âge. Cela me semblait une lubie. De mon côté, je trouvais normal qu’il aie un vocabulaire très élaboré (il est enfant unique et je m’occupe beaucoup de lui), qu’il soit très doué en dessin (son père l’est), qu’il fasse de façon intuitive, sans modèle, des puzzles compliqués ou repère très bien les détails.

De surcroît, je déteste la comparaison entre enfants : pour moi, chacun évolue différemment. Mon fils et ses « performances » n’avaient donc pour moi rien d’«extra-ordinaire » : juste, il me ressemblait, quoi de plus naturel et logique ? Mais ma mère a tellement insisté que quand il a eu 4 ans, nous avons pris rendez-vous avec une psychologue spécialisée pour le faire tester.

POUR LIRE la SUITE :finger:  c’est ici !

.•*¨¨*·-: :-·* *¨¨*•.

À paraître mi-mars 2017 : “Asperger & fière de l’être” aux éditions Eyrolles :)

En mars 2017 : Asperger & fière de l'être

.•*¨¨*·-: :-·* *¨¨*•.

À propos de Alexandra Reynaud

Autiste Asperger avec très haut QI, diagnostiquée à 32 ans ◦˚ஐ˚◦ Blogueuse • Maman • Conférencière • Auteure aux éditions Eyrolles
Ce contenu a été publié dans Articles & docs intéressants, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)