Syndrome d’Asperger : explosion de diagnostics, pas de moyens (Le Figaro santé, avril 2016)

Syndrome d'Asperger : explosion de diagnostics, pas de moyens (Le Figaro santé, avril 2016)Je partage un article paru dans Le Figaro santé sur les difficultés croissantes en France à obtenir un diagnostic de syndrome d’Asperger  :pff:

Titré “Syndrome d’Asperger : explosion de diagnostics, pas de moyens“, l’article fait un état des lieux accablant des unités diagnostiques françaises.

Recherche en panne de financement et délais de rendez-vous à rallonge : les centres experts tirent la sonnette d’alarme.

Selon les estimations des pays anglo-saxons, un enfant sur 1 700 viendrait au monde avec un syndrome d’Asperger ou « Trouble du spectre autistique (TSA) de haut niveau ».

« Comme il ne s’agit pas d’un trouble de l’intelligence mais d’un trouble du décodage du monde qui les entoure, enfants et adultes pourraient s’épanouir normalement à condition de bénéficier d’un diagnostic précoce et d’une réhabilitation psychosociale, d’autant que cette dernière a apporté les preuves de son efficacité. Malheureusement, les comptes n’y sont pas », note le Pr Marion Leboyer, responsable du pôle de psychiatrie (CHU Mondor, Créteil), Inserm U955, directrice de la Fondation FondaMental dédiée à la recherche et aux soins en santé mentale.

Ce n’est pas sans conséquence: « Lorsqu’elles ne sont pas prises en charge, les personnes ayant un TSA de haut niveau – quatre à cinq fois plus souvent chez les garçons que les filles – risquent de se retrouver en marge de la société ou de développer des troubles anxieux, une dépression, voire des addictions.

POUR LIRE la SUITE  :finger: c’est ici !

 

Et la situation est d’autant plus dramatique qu’elle touche aussi les diagnostics en attente pour les enfants :(

L’unité de Grenoble par exemple, après plus d’un an d’attente pour obtenir un RDV, vient de nous faire part du fait que le médecin responsable est tout simplement… parti.
Il n’y a par conséquent plus de possibilité, pour le moment, de recevoir patients & familles.

Lorsque j’ai été bilantée, il y avait déjà des délais très longs (presque 3 ans pour moi), mais ces délais allongés concernaient les adultes :!:

Les enfants étaient prioritaires & n’attendaient pas ainsi, dans l’expectative d’obtenir un premier entretien avant qu’ils ne soient en rupture totale sur un certain nombre de points.

Quelques années plus tard, la situation s’est effectivement beaucoup dégradée, alors même qu’on été créées des unités dédiées aux adultes, afin – en théorie – de répondre à une demande toujours plus importante, de générations entières oubliées de l’autisme  :fbhum:

C’est bien triste, car derrière ces mois, ces années d’attente, il y a des personnes & des familles entières en souffrance  :?

Certains se tournent alors vers les quelques professionnels connaisseurs du syndrome d’Asperger exerçant en libéral. Mais ces psychiatres & pédopsychiatres sont tout aussi débordés  :x

Pas un jour ne se passe sans que j’ai des e-mails ou des MP me demandant comment faire pour aller au bout de la démarche diagnostique, en dépit de ces difficultés. Qu’elles touchent les plus jeunes ou les adultes.

A défaut de pouvoir forcer les choses & trouver les moyens dont ces centres auraient vraiment besoin, je vous propose un peu de lecture signée Tony Attwood, spécialiste britannique expatrié en Australie, & Liane Holliday Willey, auteure américaine elle-même aspie (maigre consolation, j’en conviens  :fbhugh: ) :

       
Cliquez pour ouvrir            Cliquez pour ouvrir

À propos de Alexandra Reynaud

Autiste Asperger avec très haut QI, diagnostiquée à 32 ans ◦˚ஐ˚◦ Blogueuse • Maman • Conférencière • Auteure aux éditions Eyrolles
Ce contenu a été publié dans Articles & docs intéressants, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Syndrome d’Asperger : explosion de diagnostics, pas de moyens (Le Figaro santé, avril 2016)

  1. Isa dit :
    … Je me demandais justement (malgré plusieurs lectures d’articles sur le sujet) à quel moment peut-on dire que la “barrière” est franchie entre les comportements et difficultés d’un HP (diagnostiqué) et ceux d’un enfant atteint du syndrome d’Asperger … ? D’autre part que peut amener réellement de plus, au quotidien, un diagnostic de ce syndrome ? … Ça à l’air tellement compliqué … Y a t’il des pistes que nous pouvons nous tenter à la maison pour apaiser tous ces sentiments négatifs et les cris qui les accompagnent ? Vous pensez bien que j’ai déjà essayé pas mal de choses, mais le plus difficile est que chaque partie ait envie de s’investir et rester dans un processus
    • delph dit :
      Je me permets une réponse : le quotient intellectuel ne veut rien dire sans une analyse clinique claire. De ce fait, si le bilan a été bien fait et analysé correctement, il n’y a aucune façon de confondre un enfant HP et un enfant avec un trouble du spectre, y compris ceux à haut niveau intellectuel. Des indicateurs dans les bilans sont clairement identifiables, et ils sont en général validés par des bilans neuropsy complémentaires en même temps. Si tel a été le cas pour votre enfant, il n’y a aucune confusion possible, ce qui n’es tpas le cas pour d’autres troubles comme TSA et TDA par exemple. Malheureusement, beaucoup de psychologues sont non formés, et à l’une et à l’autre problématique, et identifient HP des enfants TSA à tort ce qui ralentit fortement la prise en charge de ces enfants et la sérénité des familles…
    • lesas dit :
      Oui, je me pose la même question concernant mon fils qui est HP, dyspraxique et qui présente quelques signes qui me font penser à l’autisme (difficultés des interactions sociales, stéréotypies, me dit qu’il n’aime pas les câlins ou les bisous)… ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)