Le Goût des Merveilles, une comédie romantique solaire (AuFéminin, décembre 2015)

Le Goût des Merveilles, une comédie romantique solaire (AuFéminin, décembre 2015)Le e-magazine Au Féminin publie une critique d’une film qui sortira en salles ce mercredi (le 16 décembre 2015) & dans lequel il est question du syndrome d’Asperger :!:

Le Goût des Merveilles“, réalisé Eric Besnard, avec Virginie Efira & Benjamin Lavernhe est classé dans la comédie romantique.

Le synopsis du long métrage : 

Au cœur de la Drôme provençale, Louise élève seule ses deux enfants et tente de préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement singulier. Cet homme se révèle vite différent de la plupart des gens. Et sa capacité d’émerveillement pourrait bien changer la vie de Louise et de sa famille.

 

Et les premières lignes du papier d’Au Féminin :

Le 13 décembre prochain, Virginie Efira reviendra dans les salles obscures dans le dernier film d’Eric Besnard, Le Goût des Merveilles. Une comédie romantique dans laquelle la Belge donne la réplique à Benjamin Lavernhe de la Comédie Française, un jeune talent qui ne demande qu’à briller.

Lancée dans le cinéma depuis une dizaine d’années, Virginie Efira s’est souvent illustrée pour ses rôles dans des comédies romantiques françaises. Un genre cinématographique dans lequel les spectateurs la retrouveront le 16 décembre prochain lors de la sortie du film Le Goût des Merveilles. Et si l’on pourrait croire que ce long-métrage d’Eric Besnard ne différera pas vraiment des précédents projets de la Belge, c’est une erreur. Cette nouvelle production permet de découvrir une autre facette de la comédienne qui est portée par le jeu incroyable de son partenaire, Benjamin Lavernhe de la Comédie Française, une belle histoire et un décor à couper le souffle.

Dans Le Goût des Merveilles, Virginie Efira incarne Louise, une mère veuve élevant ses deux enfants dans la Drôme provençale où elle tente de maintenir l’exploitation agricole de son époux. Criblée de dettes, elle semble avoir perdu goût à la vie. Mais un soir, tout son monde se trouve bouleversé par un jeune homme, Pierre (Benjamin Lavernhe), qu’elle renverse accidentellement sur la route. Elle le ramène alors chez elle où elle lui propose de le soigner. Mais le jeune homme a un comportement singulier. Ne se laissant pas toucher et s’émerveillant de tout ce qui l’entoure, il intrigue particulièrement Louise. Elle apprendra alors que ce dernier est atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme. Mais malgré les difficultés de Pierre à communiquer avec l’extérieur, il va tomber sous le charme de Louise.

POUR LIRE la SUITE de l’ARTICLE :finger: c’est ici !

Enfin, voici la bande-annonce officielle :

 

Je ne sais pas ce que vous en penserez, mais de mon côté, ce teaser me laisse perplexe. Je crains que le SA n’ait encore été caricaturé, façon mauvais Rain Man !?  8O

J’attends de voir le film, car il est peut-être bien mieux que ce qu’il laisse paraître sur l’espace de 1 minute 42… mais ce ne sera pas le 16 décembre pour moi. La journée “Star Wars” est bouclée chez nous  :round:

 

MISE à JOUR en avril 2016 : voilà, j’ai vu “Le Goût des merveilles” en DVD !


Cliquez sur l’image pour ouvrir les
détails du “Goût des merveilles”

Mon avis : un joli film, esthétiquement parlant (bien que bourré d’incohérences) … mais que de clichés sur le syndrome d’Asperger  o.O

Ils auraient voulu prendre TOUS les hommes (réels ou personnages fictifs) médiatisés pour un faire un mélange, ils n’auraient pas mieux fait.

Bref, ça se regarde, mais sans plus à mon sens  :(

Ce contenu a été publié dans Dans les salles de ciné, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le Goût des Merveilles, une comédie romantique solaire (AuFéminin, décembre 2015)

  1. Julien dit :
    Vous l’avez vu?
  2. MEHDY dit :
    Quel film conseillerez-vous en ce cas ?
    Un qui représenterait d’une manière convenable le SA ?
  3. Chloé B. dit :
    Bonjour,
    Je ne sais pas si vous avez entendu parler du film anglais “Le Monde de Nathan” ou “x+y”. C’est une comédie dramatique ayant pour personnage principal un adolescent asperger, surdoué en mathématiques, qui est selectionné pour participer aux olympiades des mathématiques.
    Certaines situations sont “trop dramatiques” d’après ma mère qui a pourtant adoré le film. Ce film m’a touchée, pourrait-on avoir l’avis (positif ou non) d’une aspergirl?
    Nathan est joué par Asa Butterfield, oui oui, celui qui vous a déçu (vous n’êtes pas la seule) dans Hugo Cabret. Je le trouve bien meilleur dans ce rôle!
    Merci,
    Chloé B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)