AUTISME : Il partage les gènes de l’intelligence supérieure (SantéBlog, mars 2015)

AUTISME : Il partage les gènes de l'intelligence supérieure (SantéBlog, mars 2015)Un court article sur SantéBlog reprenant une publication d’origine bien plus longue dans la revue scientifique Molecular PsychiatryAUTISME : Il partage les gènes de l’intelligence supérieure” s’intéresse au lien entre autisme & intelligence  :!:

Précision qui me semble importante. Lorsqu’on lit ce morceau de phrase :

[…] certains sujets atteints démontrent une intelligence non-verbale moyenne, voire supérieure.

L’auteur de ces mots oublie tout un pan de l’autisme dit de haut niveau (encore une fois, comparativement à l’autisme avec déficit intellectuel, donc est qualifié de haut niveau un QI > à 70, c’est à dire allant de la norme basse au surdouement) que sont les Aspies  o.O

Ceux-là ont, généralement, une intelligence verbale inversement haute, voire très haute. Et comme je le soulignais dans ma critique du livre de Nicolas Gauvrit, “Les surdoués ordinaires“, les personnes avec autisme Asperger sont classiquement dans la configuration suivante sur un Wppsi, un Wisc ou un Wais :

ICV > IRP (= Indice de Compréhension Verbale > Indice de Raisonnement Perceptif)

Un extrait de l’article en question :

Les troubles du spectre autistique et l’intelligence supérieure ont bien des facteurs génétiques en commun, confirme cette étude de l’Université d’Edimbourg. Elle apporte des preuves reliant les facteurs génétiques associés à l’autisme et une capacité cognitive très élevée chez des personnes exemptes du trouble. Une étape importante dans la compréhension moléculaire de l’intelligence autiste, présentée dans la revue Molecular Psychiatry.

La relation entre l’autisme et l’intelligence n’est pas claire, cependant elle a souvent été évoquée. On se souvient du film » Rain Man » et de cette étude de Stanford qui soutient l’hypothèse que le développement atypique du cerveau dans l’autisme peut conduire à des déficits certes, mais aussi à des capacités cognitives remarquables. Cette étude suggère que les » gènes de l’autisme » peuvent effectivement conférer un avantage intellectuel chez ceux qui les portent, à condition qu’ils ne soient pas affectés par l’autisme. Rappelons, par ailleurs qu’environ 70% des personnes atteintes d’autisme souffrent de déficience intellectuelle, mais que certains sujets atteints démontrent une intelligence non-verbale moyenne, voire supérieure.

POUR LIRE la suite de l’ARTICLE :finger:  c’est ici !

Et pour lire (in english) un article sur le site de l’Université d’Edimbourg : “Autism genes and intelligence link found”  :up:

Ce contenu a été publié dans Articles & docs intéressants, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)