De plus en plus de parents américains noirs déscolarisent leurs enfants pour les protéger du racisme (Slate, mars 2015)

De plus en plus de parents américains noirs déscolarisent leurs enfants pour les protéger du racisme (Slate, mars 2015)Le e-magazine Slate publiait il y a quelques jours un article sur le homeschooling (scolarisation à domicile) de plus en plus fréquent pour les petits américains, noirs en l’occurrence…

Est évoqué dans le billet le cas d’un jeune Asperkid de 7 ans, lui aussi scolarisée à la maison  :!:

Le homeschooling, soit le fait de retirer son enfant de l’école et de l’instruire à la maison, est un phénomène de plus en plus répandu aux Etats-Unis. D’après une étude du National Home Education Research Institute (Nheri), une institut de recherches sur le homeschooling, en 2011, plus de 2,3 millions de petits Américains avaient été déscolarisés par leurs parents, soit une augmentation de 75% en 14 ans.

[…] The Atlantic cite le cas de Marvell Robinson, un petit garçon noir de 7 ans, par ailleurs atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme. Il était le seul noir de sa classe et l’un des seuls de son école de San Diego. D’après sa mère, il était régulièrement harcelé et moqué à cause de sa couleur de peau: « S’il n’avait pas été harcelé, je l’aurais éventuellement changé d’école, ou je serais peut-être retourné au Kansas, au moins, là-bas, il y a plus de diversité raciale. » Elle a finalement fait le choix d’adapter ses horaires de travail et de travailler davantage le week-end pour pouvoir elle-même faire la classe à son fils.

Ce manque de diversité, c’est aussi ce que ces parents déplorent: moins de 2% des enseignants américains sont des hommes noirs américains. « La plupart des noirs qui vont à l’école n’ont jamais en face d’eux un prof qui leur ressemble », affirme Paula Penn-Nabrit, une autre mère qui a déscolarisé ses trois garçons dès 1990 et qui en a fait le récit dans How We Home-Schooled Our African-American Sons to the Ivy League. Un livre très controversé, y compris parmi la communauté afro-américaine, notamment parce que son propre oncle a été l’un des avocats qui a permis la création de l’arrêté qui a déclaré la ségrégation raciale inconstitutionnelle dans les écoles publiques.

 

POUR lire l’ARTICLE en INTÉGRALITÉ  :finger: c’est ici !

À propos de Alexandra Reynaud

Autiste Asperger avec très haut QI, diagnostiquée à 32 ans ◦˚ஐ˚◦ Blogueuse • Maman • Conférencière • Auteure aux éditions Eyrolles
Ce contenu a été publié dans Articles & docs intéressants, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)