Le 18 février : une journée pour mieux comprendre ce qu’est (ou n’est pas !) le syndrome d’Asperger

Le 18 février : une journée pour mieux comprendre ce qu'est (ou n'est pas !) le syndrome d’AspergerComme je vous en parlais l’an dernier à la même date, ce 18 février est désormais la journée nationale du syndrome d’Asperger, instituée à l’initiative des 4 A (pour Alliance des Associations pour les personnes Asperger ou Autistes de haut niveau)   :)

Une journée pour tenter de mieux faire comprendre ce qu’est (ou n’est pas !) le syndrome d’Asperger  :round:

Et l’occasion parfaite pour partager cet article, paru dans la magazine de presse féminine Marie-Claire : “Syndrome d’Asperger : je suis une Aspie girl” qui décline en 5 points la question du SA sur une jeune femme identifiée à l’âge adulte :

  1. L’exclusion sociale
  2. Vivre une relation amoureuse
  3. La difficulté (& non “difficultER”  8O ) d’intégrer le monde professionnel
  4. Quand le diagnostic (& non “diagnostiQUE” qui est l’orthographe du verbe conjugué) tombe
  5. Le début d’une nouvelle vie

Syndrome d'Asperger : je suis une Aspie girl

A 29 ans, Julie est brillante mais ne peut parler à deux personnes à la fois, dormir dans le même lit que son amoureux ni comprendre le second degré. Autant de décrochages qui l’excluent, jusqu’à ce qu’elle cherche sur Internet et apprenne qu’elle est atteinte du syndrome d’Asperger.

1/5 L’exclusion sociale

D’aussi loin que je me souvienne, on m’a toujours trouvée bizarre. En clair, je donnais l’impression que j’étais simultanément très intelligente et à côté de la plaque. Lorsque je vivais à Nantes et que j’étais encore à l’école, ça ne se voyait pas trop. Je prenais en effet grand soin d’observer et d’imiter autrui, pour savoir comment me conduire en société et éviter les erreurs.

Les choses ont commencé à se gâter au collège. Là, il fallait parler en groupe : finis les jeux collectifs, marelle, billes et élastique, dans lesquels se fondre pour ne pas attirer l’attention. Des rites de séduction se mettaient en place entre filles et garçons. Je devais aussi suivre la mode pour être acceptée. J’ai commencé à me sentir exclue de ces “danses sociales”, incapable de comprendre ce qu’il se passait. J’avais l’impression que tout le monde avait grandi d’un coup et que moi seule étais restée bloquée à un stade infantile.

POUR LIRE l’INTÉGRALITÉ de l’ARTICLE :finger:  c’est ici !

A noter quand même que la journaliste se plait à écrire à plusieurs reprises, y compris dans le titre du papier, le terme “d’aspie girl(s)”… or c’est aspergirl(s), bon sang !!!  :!:

Comme je l’explique sur ma page d’accueil :

Petit jeu de mot construit à partir de la contraction du terme « Asperger » (qui est le patronyme du pédiatre autrichien ayant découvert cette forme légère d’autisme en 1943), & de « girl » (fille, en anglais).

De la même manière, on trouve outre-atlantique le mot Asperkid, construit sur un principe identique pour désigner, non sans un brin de malice, les plus jeunes aspies  :D

[…]

Ce nom d’Aspergirl a été trouvé par Rudy Simone, une américaine étant elle-même touchée par le syndrome d’Asperger & ayant écrit un livre devenu best-seller sur les caractéristiques des aspies féminines : “L’asperger au féminin. Comment favoriser l’autonomie des femmes atteintes du syndrôme d’asperger” (malheureusement, le titre traduit en français a fait disparaître ce terme d’Aspergirl  :down:   Pour le trouver, il faut regarder du côté du titre originel, paru aux Etats-Unis “Aspergirls : empowering females with Asperger syndrome“) :

Pour finir sur une note légère (bien que particulièrement réaliste), je vous reposte cette vidéo d’une jeune aspergirl américaine : “Shit ignorant people say to autistics” (= Les conneries que les ignorants peuvent sortir aux autistes)  :P

Every statement written in the script for this video has actually been said to an Autistic person’s face. None of these are made up. They are all real. Watch the video, share the link, and please don’t be this person ( = chacune des répliques du script a effectivement été balancée un jour au visage d’une personne autiste. Aucune n’est inventée, toutes sont authentiques. Regardez la vidéo, partagez le lien,  & s’il vous plaît, ne soyez pas la personne qui dit cela)

(Woman looking into camera = en regardant droit vers la caméra)
Is your parent here ? (= un de tes parents est là ? (sous-entendu un autiste de pourras pas communiquer sans une aide extérieure)

(Title: “Shit Ignorant People Say To Autistics.” / Titre “Les conneries que les ignorants peuvent sortir aux autistes”)

I’ve seen Rain Man = j’ai vu Rain Man !)

Wait, are you ACTUALLY Autistic or do you just have Asperger’s? (= attends, es-tu VRAIMENT autiste ou as-tu seulement le syndrome d’Asperger ?)

You must be very high-functioning (= d’un air impressionné, tu dois avoir un très haut QI…)

Why are you doing that ? It looks so weird. People can see you (= pourquoi fais-tu ça, mais qu’est-ce que tu fais ? C’est tellement bizarre. Tu sais que les gens te voient là…)

(Holding book with title “Body Language” = en tenant un livre intitulé “Le langage du corps”)
I think this book could really help you (= je pense que ce livre pourrait vraiment t’aider)

(Woman almost spits up her coffee. = en manquant de s’étouffer avec son café)
YOU’RE Autistic ? Oh I am so sorry. That is so sad (= TU ES autiste ? Oh je suis tellement désolée. C’est si triste)

You seem so — normal (= tu sembles tellement… normale)

Oh I never would have guessed (= oh  je n’aurais jamais deviné)

But there’s nothing wrong with you (= mais il n’y a pourtant rien qui n’aille pas avec toi / mais tu n’as aucun problème)

But I like you (= mais je t’aime bien)

You can’t expect us to accommodate ALL of your needs (= tu ne peux pas compter sur nous pour répondre à TOUS tes besoins)

You’re Autistic ? Give me a hug. It’s gonna be okay (= tu es autiste ? Fais-moi un câlin. Ça va aller)
(Woman walks toward camera = en se dirigeant vers la caméra)

What do you mean you don’t want a hug ? (= que veux-tu dire par je ne veux pas de câlin ? / comment ça ?)

Hey, I heard that they think it might be… (= hé, j’ai entendu que ça pourrait venir…)
Vaccines (= des vaccins)
Geeks marrying geeks (= des mariages entre geeks)
Something in the water (= de quelque chose dans l’eau)
Yeast (= de la levure)
Too much TV (= de trop de télévision)
Mercury (= du mercure)
Inflammation (= d’une inflammation)
X-rays (= des rayons X)
Pesticides (= des pesticides)
Stress (= du stress)
The internet (= d’internet)
(Woman closes her laptop and shakes her head = en refermant son ordinateur portable & secouant la tête d’un air grave)

Oh I read Temple Grandin’s book. Do you like cows ? (= oh j’ai lu le livre de Temple Grandin ! Tu aimes les vaches ?)

Have you tried… (= as-tu essayé…)
Chelation ? (= la chélation ? acte de désintoxiquer l’organisme des minéraux & des métaux nuisibles)
Swimming with dolphins ? (= de nager avec des dauphins ?)
Riding horses ? (= de monter à cheval ?)
Special diets ? (= les régimes spéciaux ?)
Therapy ? (= une thérapie ?)
Hugs ! (Walks toward camera) (= les câlins, en se dirigeant sur la caméra)
Meds ! (opens medicine cabinet) (= les médicaments, en ouvrant une armoire à pharmacie pleine)
Not being Autistic ? (= d’arrêter d’être autiste ?)

Autistic people are so spiritual (= les autistes sont des êtres tellement spirituels)

You don’t mean “Autistic.” You mean “has autism.” (= tu ne veux pas dire “autiste”, mais “qui est atteint d’autisme”)

Autistic people are closer to God (= les autistes sont plus près de Dieu)
(Choir like “Ahh” = en chantant “Ahhh”)

Can you count these toothpicks ? (= tu peux compter ces cure-dents – mention spéciale pour celle-ci ! … un classique :fbpff: )
(Woman empties container of toothpicks onto floor = en jetant une poignée de cure-dents au sol)

Autistic people are so honest and authentic (= les autistes sont tellement honnêtes & authentiques)

What are you, retarded ? (= & donc tu es… attardée mentale ?)

Autistic people are so — refreshing and real (= les autistes sont tellement… rafraîchissants & vrais)

I didn’t mean it like that (= je ne voulais pas dire ça)

I didn’t mean like retarded retarded. I just meant retarded (= je ne voulais pas dire attardé attardé… juste un peu attardé)

I like Autistic people almost as much as I like real people (= j’aime les autistes presque autant que les gens normaux)

Just get over it (= allez, il faut que tu t’en remettes)

Labels go on soup cans. Not people (= oh les étiquettes sont bonnes pour les briques de soupe. Pas pour les gens)

Stop making excuses to be rude to people (= arrête de vouloir trouver des excuses à ton attitude impolie envers les autres)

I saw… (= j’ai vu…)
Sherlock,
Bones,
That episode of House,
The Big Bang Theory,
Adam,
Parenthood,
…So I know all about autism (= donc je suis incollable sur l’autisme)

(Woman grabs the hands of a person stimming with fingers = en attrapant les mains de quelqu’un ayant des stéréotypies avec les doigts)
Quiet hands ! (= arrête avec tes mains !)

But you have a job — with people ! (= mais pourtant tu travailles… avec des gens)

But you go to school — with people ! (= mais pourtant tu vas à l’école… avec des gens)

The ADA ? Are you sure that’s a real thing ? (= le ADA, pour Americans with Disabilities Act – qui est une loi adoptée aux Etats-Unis en 1990 visant à adapter la société américaine à la situation des personnes handicapées ? Tu es sûre que ça existe vraiment ?)

I don’t think you have autism. You’re so… (= mais non je ne pense pas que tu sois autiste. Tu es tellement…)
Smart (= intelligente)
Social (= sociable)
Pretty (= jolie)
Nice (= sympa)

You have feelings (= mais tu as des sentiments !?)

(Sliding caption: Don’t be this person = texte qui défile : Ne soyez pas cette personne)

Aren’t we all just a little bit Autistic ? (= mais ne sommes-nous pas tous un peu autistes – une autre de mes préférées… entendue tant de fois  :?: )

Ce contenu a été publié dans Sans étiquette particulière, Vidéos sur Asperger, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le 18 février : une journée pour mieux comprendre ce qu’est (ou n’est pas !) le syndrome d’Asperger

  1. sev dit :
    Merci pour l’article sur Marie-Claire ! Il y a une étoile pour le nom du blog de Julie mais pas le nom ni l’adresse, ou bien c’est moi qui n’ai pas su trouver ?
  2. Josiane dit :
    OMG!!! xD 0.49 secondes!!!! hahaha. xD Maiiiis combient de fois je l’ai entendu celle-là!!! xDDDD
    (ma réaction: je te le nomme, mais uniquement pour qu’on trouve une solution palliative qui accomoderait tout le le monde. >.<' )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)