[CONFÉRENCE-TÉMOIGNAGE] de 4 Aspies : “le syndrome d’Asperger… vu de l’intérieur”

[CONFÉRENCE-TÉMOIGNAGE] de 4 Aspies : "le syndrome d'Aspeger... vu de l'intérieur"Le syndrome d’Asperger est encore bien mystérieux pour la plupart des gens :-?

Une lectrice me demandait hier, sur la page FB du blog Les Tribulations d’un Petit Zèbre :

Le SA se remarque facilement ce syndrome ou on peut l’avoir sans s’en rendre compte ?

Question à laquelle j’ai répondu :

On peut en être touché sans le savoir & sans même se questionner durant des années ! (car le mot “autisme” est tjrs très connoté & vecteurs d’idées reçues :oops: )
Certains adultes apprennent à plus de 40 ou 50 ans qu’ils ont le syndrome d’Asperger…

De même que l’on peut avoir quelqu’un de sa famille ou de son entourage (un ami, une personne que l’on voit tous les jours au travail) qui est Aspie, sans l’avoir jamais considéré comme “autiste Asperger“.

Alors si vous aussi, vous vous questionnez sur ce trouble du spectre autistique, pour vous-même ou pour un proche, & souhaitez savoir comment les intéressés le vivent au quotidien, de l’intérieur : cette conférence-témoignages organisée par l’association Autism Aide 35 est faite pour vous ! :-D

Elle se tiendra vendredi 12 décembre 2014, de 20h00 à 22h30 à l’Université Rennes 2, avec un prix d’entrée de 3 €uros :up:

Le syndrome d’asperger intrigue. Mais loin des clichés véhiculés par les médias, 4 adultes “aspis” témoignent de leur vie avec ce syndrome, de son impact dans leur quotidien, dans leur relations, de leur parcours diagnostique souvent chaotique; venez nombreux faire la connaissance de ces personnes qui, au travail, en famille, sont plus proches de vous que vous ne le pensez”.

Le Syndrome d’Asperger (abrégé en SA ou bien AS en anglais), est un Trouble Envahissant du Développement (TED) apparenté à l’autisme et parfois appelé autisme “de haut niveau”. Le terme “Syndrome d’Asperger” a été utilisé pour la première fois par la psychiatre anglaise Lorna Wing en 1981, en référence aux travaux de Hans Asperger, psychiatre et pédiatre autrichien. Schématiquement, il s’agit d’un type d’autisme caractérisé par la difficulté dans les contacts
sociaux plus que par une altération de la perception, de la représentation et classification de la réalité, comme dans le cas de l’autisme “classique” (autisme de Kanner).

Conférence intitulée : “Le syndrome d’Asperger vu de l’intérieur” expliqué par 4 adultes porteurs du Syndrome d’Asperger :

– Julie MARGUERITE , 29 ans, blogueuse, chercheuse en psychologie sociale sur la thématique de la discrimination à l’égard des personnes autistes

– Magali BOUDARD-VOCAT, enseignante/formatrice et travaille sur une thèse de doctorat intitulée “L’autisme en droit. Réflexions sur l’anormalité

– Raven BUREAU, étudiant

– Sandrine GILLE, mère de famille et co-auteur du livre “À la découverte de l’autisme. Des neurosciences à la vie en société” paru chez Dunod en 2014

Un excellent livre que je conseille vivement ! :like: Il est le fruit de la collaboration de nombreux co-auteurs, & chaque apport est particulièrement intéressant pour comprendre ce qu’est le continuum autistique & pour mieux l’appréhender ;)

La partie 8 : l’autisme & la société française est tout à fait révélatrice du décalage existant entre l’approche outre-Atlantique par exemple, & celle, parasitée par la psychanalyse, que des milliers de familles ont subi dans l’hexagone  8O

Bref un très très beau livre, complet, dense & empli de vérités qui font beaucoup de bien à lire & ont le mérite de recadrer les choses. Le spectre autistique a trop longtemps été malmené, incompris en France : voilà un bouquin à faire connaître au plus grand nombre (très accessible, chaque chapitre est clair, étayé, écrit dans un style fluide) afin que la situation évolue, enfin :fb;):

“À  la découverte de l’autisme”,
cliquez sur la couverture pour acheter le livre

Mise à jour du 1er janvier 2015 : la vidéo de la conférence est en ligne !!!  ;)

À propos de Alexandra Reynaud

Autiste Asperger avec très haut QI, diagnostiquée à 32 ans ◦˚ஐ˚◦ Blogueuse • Maman • Conférencière • Auteure aux éditions Eyrolles
Ce contenu a été publié dans Au fil des pages, Sans étiquette particulière, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à [CONFÉRENCE-TÉMOIGNAGE] de 4 Aspies : “le syndrome d’Asperger… vu de l’intérieur”

  1. SanyMei dit :

    oh je n’avais pas vu cet article!…
    super!! :fblol:
    merci! (et très interessant, conçis.) :like:

  2. PANNIER Jeanine dit :

    Bonjour et merci beaucoup pour la diffusion de cette conférence.
    Je précise avoir peu de connaissances sur l’autisme d’Asperger, et plutôt une recherche sur les particularités du haut-potentiel, car j’ai été diagnostiquée, il y a environ un an 1/2.
    J’ai aussi ressenti un grand soulagement d’avoir identifier cette différence.
    Néanmoins à entendre ces 4 personnes, je vois des similitudes entre les 2 , par rapport aux manifestations extérieures???? .(à part les mouvements en cas d’anxiété extrême).
    Pourriez-vous m’en dire plus ou me renvoyer vers des articles concernant ce sujet?
    Merci par avance

  3. Louisette dit :

    Merci beaucoup pour ce partage.
    Je suis une maman d’enfant avec une hypersensibilité… en cours de bilan.

  4. Fl dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article et pour la diffusion de la conférence, dans’laquelle ces 4 personnes ont la générosité d’éclairer l’assemblée et les internautes, Mais aussi de demistifier l’autisme et toutes ses clichets auprès des personnes qui ne connaissent pas le S. A. J’étais dans ce cas jusqu’a ce que ma fille de 22 ans étudiante à Tours, m’à appris il y a peu que son médecin généraliste avait un sérieux doute sur le fait qu’elle pourrait être autiste asperges, et lui a demander de se rapprocher du cRA de Tours, organisme dont nous n’avions jamais entendu parler. J’ai eu du mal à le croire, comment s’apercevoir de cela a 22 ans alors que sa psy qui la suit depuis le collège ne nous en ait jamais parlé ! Et nous ses parents, côtoyant dans notre professions quelques enfants autises chaque jours depuis des années, pouvons assurer que notre fille n’à jamais montre de symptomes semblables à ces garçons
    Oui Elle a toujours été “différente”, à subit bcp de difficultés sociales à l’école au collège et au lycée, mais de la a nous sortir que notre fille est autiste, il ne fallait pas exagérer !
    Et puis elle s’est documentée, et m’à expliqué comme vous le faites que llautisme est un large spectre, que souvent les filles autistes vivent tout aussi mal que les garcons mais savent le dissimuler et supporten l’insupportable sans le savoir, en faisant semblant, en copiant les autres sans les comprendre durant toue l’enfance, sans que personne de se doute de rien, à part une timidité, une phobie sociale….
    Ma fille a dù voir un psy à la demande du CRA car sa lettre du généraliste ne suffit pas, elle en a appeleé 14, en a vu 3 dont 1 qui lui a fait la morale, 1 qui lui a donné des medoc contre la bipolarite, un autre qui lui a dit que c’était lui le medecin et pas elle, ce n’est qu’au bout du quatrième qu’elle a pu être enfin ecoûtee et entamme le pre-dyagnostique. (Psy trouvé Grâce a un groupe d’entraide tourangelle Fb)
    Comme ma fille et pour mieux la comprendre et l’aider, je me suis aussi documentée, vu toutes les conférences disponibles, lu tous les livres sur l’autisme au féminin, vu tous témoignages visibles, bien sure tous différents, et en même temps avec des symptômes communs, ces mêmes symptômes qui étaient pourtant flagrants chez ma fille, et que par ignorance personne n’à compris. C’est dingue !
    Je souhaite que tout se passe bien pour elle maintenant, elle en a tellement bavé malgré notre soutient nous ses parents.
    Au fur et à mesure que j’avançait dans mes recherches, tous les témoignages, les uns après les autres me font l’effet d’un miroir, mais vraiment : cette impression d’être au spectacle ou devant un film jouer par tous les autres, que je regarde, observe sans rien y comprendre, depuis toujours. être dans un groupe sans participer, sans parler parce-que on sais pas qu’il faut parler, et pour dire quoi puisque parler de ce qui m’intéresse saoule les autres. Je me rappelle, le jour son anniversaire, afin de discuter moi aussi, d’avoir dit a ma belle soeur, que le jour de son anniversaire était aussi le jour de la mort de Franz Schubert dont j’adore les compositions, enchaînant avec toutes mes connaissances sur la question prête à leur faire écouter… j’ai carrément plombée l’ambiance, mes propos étaient hors contexte, je m’en suis aperçue un peu tard et me suis arrêtée et n ai plus parlé. Pourtant j’y pensais depuis le matin à cette coïncidence de dates.
    Le fait d’être jugée egoiste car on téléphone pour une raison précise et pas pour prendre des nouvelles.
    Ne pas comprendre le blagues, ni les consignes ou questions avec sous entendu ou avec intention non exprimée …..
    Enfin je vis tout ça depuis toujours ! Et le comble, Avec 15 ans de psy pour névroses, phobie sociale, anxiété sociale, agoraphobie, sentiment de rejet envers mes enfants tout en étant persuadée de les aimer c’est horrible à assumer ce truc ! Certes ce psy m’à accompagné du mieux qu’il a pu, mais sen connaître le S. A. féminin je suppose.
    Je ne ferai pas de démarche au CRA à 48 ans, ces centres sont deja surchargés, mais je ne souhaite pas non plus m’auto-diagnostiquer, j’ais une conviction, point. je pensais retourner voir le psy qui m’à suivie afin de lui demander s’il veut bien s’inormer à défaut de se formé sur la question, et s’il accepterait de poser un dysgnostique professionnels sur mon dossier. Je n’ai pas besoin d’un diagnostique officiel qui aboutirait a un dossier MdPH comme ma fille a aura besoin. Mais j’ai besoin que mes doutes soient infirmés ou confirmés par un professionnel.
    Connaisssez-vous d’autres personnes dysgnostiquées autistes asperger par un professionnel privé ?
    Merci et encore bravo pour votre article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.