Tao Lin : entretien avec un solitaire moderne

Tao Lin, un auteur atteint par le syndrome d'Asperger ? Je suis une livrovore (une dévoreuse de livres) & j’ai découvert il y a peu, totalement par hasard, un auteur américain nommé Tao Lin.

Je n’avais jamais rien lu de lui, jusqu’à ce dernier roman en date qu’il a publié, intitulé « Taipei ». J’ai adoré ! (vous trouverez mon commentaire sur le livre au bas de sa page Amazon)

Et au hasard de mes recherches sur ce jeune auteur, je suis tombée sur plusieurs articles aux Etats-Unis où l’on s’interroge sur un SA :)

Alors certains se questionnent sur le syndrome d’Asperger à propos de son personnage principal (Paul), d’autres se questionnent à propos de lui… car Paul, c’est lui !

Toujours est-il que j’ai trouvé la coïncidence à la fois amusante, mais au fond, pas si surprenante :)

Tao Lin, auteur américain J’adore ce genre de petits hasards de la vie ! (en sont-ils réellement d’ailleurs ? …)

En cherchant en France, j’ai trouvé un article sur où la question était soulevée sur le blog Fluctuat.premiere.fr, « Tao Lin : entretien avec un solitaire moderne »  :

Porte-parole de la génération hyper-connectée “malgré lui”, Tao Lin est certainement la figure la plus controversée des lettres américaines contemporaines. Poète, blogueur, romancier, nouvelliste, Tao Lin est le représentant d’une nouvelle famille d’auteurs américains : ceux pour qui le iPhone et les réseaux sociaux tiennent autant de place dans la vie et l’œuvre que les références – et les influences – littéraires. Mélancolique, souvent cruel et parfois drôle, Taipei, son nouveau roman paru au Diable Vauvert, se veut une histoire d’amour compliquée par la saturation de signes et la fragilité de jeunes adultes en quête d’eux même à l’ère d’une précarité généralisée.

[…] Vos personnages bloquent continuellement sur des détails. Un peu à la manière des personnes atteinte du syndrome d’Asperger (un des troubles du spectre autistique). Vous décrivez des personnes, une génération en fait, qui semble clairement très intelligente, mais leur intelligence semble être dommageable dans leur rapport au monde…

Je ne sais pas. J’essaie de prendre mes distances avec les discussions sur l’intelligence. Je n’aime pas beaucoup en parler. Aux Etats-Unis, je ne sais pas si c’est partout pareil, l’intelligence est vue comme une donnée exceptionnelle, elle a une valeur tellement positive. Du coup, dans toutes les critiques littéraires vous lisez des trucs sur “l’intelligence” de tel ou tel auteur. Moi je préfère parler de différence.

 

POUR lire l’ARTICLE en INTÉGRALITÉ :finger: c’est ici !

Ce contenu a été publié dans Au fil des pages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Tao Lin : entretien avec un solitaire moderne

  1. SFAM dit :
    Article superbement écrit ! j’adore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  :sclaus:  o.O ;) :x :xmas: :up: :table: :sick: :round: :roll: :pumpkin: :pirate: :pff: :oops: :o :love: :like: :hum: :heart: :grr: :go: :gift:  :finger: :) :fbsad: :fbrire: :fbpff: :fbnerd: :fblove :fblol: :fbhum: :fbhugh: :fbho: :fbgreen: :fbcry: :fbblue: :fbangle: :fb^^: :fb;): :evil: :down: :cry: :^^: :P :D :?: :? :-)  :( :!: 8O 8)